Ambassadeur Eric William Stromayer

Ambassadeur des Etats-Unis Eric William Stromayer

Eric William Stromayer, diplomate de carrière Senior Foreign Service, catégorie des ministres-conseillers, est le nouvel ambassadeur des États-Unis en République togolaise. Il a servi pendant 30 ans dans le service extérieur,
y compris dans le cadre de nombreuses affectations en Afrique. Son affectation la plus récente a été celle de Sous-secrétaire adjoint par intérim pour l’Afrique de l’Est, le Soudan et le Soudan du sud au Bureau des Affaires africaines du Département d’État. Il a également été chargé d’affaires par intérim (2010-2011) et chef de mission adjoint (2008-2010), directeur exécutif du Bureau des affaires africaines (2014-2017), responsable de desk au Bureau des affaires ouest-africaines,2002-2005) et responsable des services généraux à l’ambassade des États-Unis à Ouagadougou au Burkina Faso (1991-1994).
M. Stromayer a également été conseiller d’administration du département d’État à l’ambassade des États-Unis à Amman en Jordanie (2011-2014), ainsi que conseiller d’administration (2007-2008) et responsable des services généraux (2005-2007) à l’ambassade des États-Unis à Budapest en Hongrie. Il a également été responsable des services généraux à l’ambassade des États-Unis à Rabat au Maroc (1998-2002), directeur administratif au consulat des États-Unis à Calcutta en Inde (1995-1998), membre permanent du Centre des opérations (1994-1995) et agent consulaire à l’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince à Haïti (1990-1991).
Avant sa carrière au département d’État, M. Stromayer a travaillé à la Banque mondiale (1987-1988), puis comme stagiaire au cabinet du sénateur Tom Harkin (1986-1987), volontaire du Corps de la paix à Thies, au Sénégal (1982-1983) et a occupé divers autres postes.
M. Stromayer est titulaire d’une Licence de la Northwestern University dans l’état de l’Illinois (1982) et d’une maîtrise de Johns Hopkins SAIS (1986) à Washington DC. Il a reçu de nombreux prix du département d’État.
M. Stromayer parle couramment le français en plus de l’italien, du hongrois, du wolof, du créole haïtien et de l’espagnol.